Le village

Histoire

La Royale Jeunesse Hèvremontoise fête cette année ses 100 ans d’existence. Cette « vieille » Jeunesse est, en effet, fondée, selon les archives officielles de la commune le 5 mai 1905 par Messieurs Armand Dumoulin, ancien Échevin de Goé, et Victor Tafnier de Stembert.

Revenons sur quelques dates marquantes de la petite et la grande histoire de la société.

Le premier acte fort de celle-ci date de 1908. Cette année-là, quelques membres motivés entreprennent de construire pour la kermesse un plancher en bois en plein cœur du village afin d’accueillir les pas de danses, bons ou mauvais, des Hèvremontois. Dans la foulée de cette première kermesse, un comité est constitué sous la présidence de Joseph Darimont 1919 est également une date-phare pour le petit village d’Hèvremont. La section dramatique « Les Sins Façons », qui rythme toujours de façon active la vie culturelle limbourgeoise, est, en effet, créée en 1919.

Cette section donnera son nom à la salle des fêtes actuelle, inaugurée le samedi 31 août 1968. Pour l’anecdote, cette salle de 300 mètres carrés est entièrement construite par les membres de la Jeunesse et sur fonds propres. Un petit exploit pour l’époque !

Les plus anciens se rappelleront que lors de cette inauguration, les dames avaient pris l’initiative de décorer le plafond de multiples parapluies remplis de fleurs en papier, histoire d’égayer un peu ce nouveau lieu de rendez-vous des villageois et peut-être aussi pour protéger les participants de la pluie !

« … Le 18 juin 1968, c’était le premier coup de pioche. Depuis lors, les fondations et les caves sont terminées, et ici, il faut mettre en valeur le travail de collaboration de tous les habitants du hameau. En effet, toutes les marchandises ont été amenées par les Hèvremontois eux-mêmes… Mais revenons à la bâtisse pour lui ajouter son toit le 17 juillet, l’inauguration étant prévue le 31 août à l’ouverture de la kermesse locale… »

Cependant, ne vous inquiétez pas, avant la construction de la salle, de nombreuses fêtes et bals rythmaient déjà la vie des Hèvremontois. Ainsi, dans les années 30’, la Jeunesse organisait ses bals dans une petite salle privée, celle de Monsieur Alfred Hensen.  elle-ci se trouvait au dessus du café de la Jeunesse, lui-même situé à deux pas de l’église.

Le 23 octobre 1955, le 50èmeanniversaire de la Jeunesse est fêté dans cette même salle, qui entre-temps avait changé de propriétaire. À cette occasion, les autorités communales offrent à la Jeunesse son drapeau officiel, un drapeau rouge et blanc, comme les bons vins… De même, avant l’arrivée de la salle, la Jeunesse aménageait pour sa kermesse une guinguette sommaire qui lui revenait à 30.000 francs de l’époque. Cette somme représentait une vraie fortune pour un village qui ne comptait alors que 250 habitants !

Autre étape importante dans l’Histoire de la Jeunesse Hèvremontoise : le 13 octobre 1972, date à laquelle elle est reconnue officiellement par le Palais Royal au titre de Société Royale. À cette même date, son drapeau, toujours rouge et blanc est modernisé et devient le drapeau actuelle de la Jeunesse.

Au fil de toutes ces années, on peut sans se tromper affirmer que la Jeunesse Hèvremontoise aura marqué, et marque toujours, la vie associative locale. C’est d’ailleurs sa principale mission qu’elle mène aujourd’hui avec enthousiasme et conviction, notamment dans l’organisation de bals, de représentations théâtrales, de jeux populaires, de jumpings, de Gymkhanas de tracteurs agricoles ou plus récemment des manches de championnats de bicross, des randonnées VTT, la fête de la Sainte-Anne, halloween, la chasse aux œufs...

Bref, autant d’occasion pour les villageois mais aussi pour les personnes étrangère au village de se retrouver pour des moments conviviaux dans un village, où paraît-il, les habitants sont de loin les plus sympathiques de la commune...

Le village sur Google© Street View :

Et sur Google© Maps :


Quelques images